Le STREM déplore que la mise en oeuvre du protocole d’accord portant sur la sécurisation des parcours des agents contractuels se fasse sans concertation avec les organisations syndicales.