Le 24 septembre 2018, le premier ministre a rédigé une lettre de mission visant à « rationaliser le dispositif français au service du développement ».
Les organisations syndicales de l’IRD interpellent vivement les administrateurs représentants des ministères et alertent sur la logique toujours plus forte de réduction des coûts et des emplois sans se préoccuper des conséquences sur la recherche.

(Lire la suite)