Le Sgen-CFDT se réjouit des annonces faites sur l’agenda social, le mercredi 6 juillet 2016, par le cabinet de la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche sur l’agenda social. La CFDT retrouve dans ces propositions les principales revendications qu’elle a portées au cours des discussions.

Concrètement, le cabinet a confirmé que tous les personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche seront concernés par la revalorisation des rémunérations dans le cadre de l’accord Fonction Publique «Parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR). Les discussions débuteront en septembre 2016.
Pour les ingénieurs et personnels techniques de recherche et de formation (ITRF) et ingénieurs, techniciens et personnels administratifs (ITA), le ministère confirme l’adhésion au Régime indemnitaire de fonctions, de sujétions, d’expertise et d’engagement professionnel (RIFSEEP). Elle sera mise en oeuvre dans le courant 2017.
Le Sgen-CFDT a aussi obtenu satisfaction sur la mise en place d’une formation aux missions d’enseignement pour les enseignants-chercheurs (EC) stagiaires, la fin de l’expérimentation sur le mouvement des conservateurs, la mise en place d’un mouvement en deux temps pour les EC afin qu’ils puissent enfin exercer leur droit à la mobilité, en particulier dans le cadre des priorités légales (rapprochement de conjoint, handicap…).
Cependant, pour le Sgen-CFDT il est impératif que les discussions sur les contractuels BIATSS se poursuivent car aucun résultat satisfaisant n’est sorti des discussions. Alors que le dispositif Sauvadet de résorption de la précarité est prorogé de 2 ans, il ne serait pas acceptable qu’aucune réponse satisfaisante ne soit apportée aux contractuels.

Lien du communiqué :  CommuniquéRIFSEEP70716