Les représentants du STREM ont remis au comité du CIACT un argumentaire contre ce projet de délocalisation (fichier joint).

« Un marché de dupes très bien orchestré… »

Le 12 juin 2006, les représentants du personnel au CTPC ont rencontré des membres (ils n’étaient que 2 sur 5 !) de la mission interministérielle du CIACT pour la délocalisation du Siège de l’IRD. Le rôle de ce comité étant d’établir un rapport sur les villes qui se sont portées candidates, hors Ile-de-France.

Voici un bref aperçu des impressions des représentantes de notre syndicat, sur cette rencontre qui :

- ne fait que confirmer le marché de dupes – très bien orchestré – que représente le dossier de la délocalisation tant pour l’IRD que les villes candidates. Le comité, au cours de cette rencontre, a tenté de « forcer la main » aux syndicats afin d’obtenir leur adhésion en faveur de l’une ou l’autre de ces villes.

- confirme également que le CIACT n’a que faire des dysfonctionnement qu’entraînerait cette délocalisation pour le fonctionnement de l’IRD ni de ses aspects sociaux et nous mettons en doute l’objectivité annoncée du rapport du comité.

Un communiqué commun a été remis au comité d’expertise , à cette occasion, par l’ensemble des représentants des personnels au CTPC. Un compte rendu détaillé a été élaboré par l’intersyndicale.

Les représentants du STREM ont remis au comité un argumentaire contre ce projet de délocalisation en fichier joint :